Un partage authentique ne peut venir du moi, qui voit le monde à travers le prisme déformant de ses choix et préférences conditionnés. Le cœur, lui, appréhende le monde à partir d’une globalité, tout comme le ferait un petit enfant. Il est libre de la pensée, du jugement et de l’opinion.

Vivre à partir de son cœur, c’est habiter un sentiment profond d’unité et de totalité.

C’est ainsi que l’amour ne connaît pas la division. Il est naturellement inclusif.

Il contient, sans s’approprier, éclaire, sans différencier.

Pour lui, tout est égal. Il est équanimité.


Jean-Marc MANTEL


 AUDIOS

 VIDEOS


LIENS AMIS

PAROLES DE SAGESSE

 TEMOIGNAGES


Suivez-nous sur

Twitter et la nouvelle page Facebook.

Merci de cliquer sur le bouton : J'aime cette Page

et de partager avec votre cercle d'amis.